Femme et entrepreneur, c’est possible !

MAKE THE CHOICE MADAGASCAR

Femme et entrepreneur, c’est possible !

Des succès aux échecs, des difficultés aux joies, les entrepreneures inspirent la nouvelle génération.

Près de 60% de la population malgache sont des femmes. Comme dans de nombreux pays en développement africains, la majorité des femmes malgaches n’ont pas reçu une éducation élevée à cause des abandons scolaires. Ainsi, ces femmes s’occupent principalement des tâches ménagères au foyer. En effet, parmi les enfants en âge officiel de scolarisation, seulement 72,6% des filles âgées de 6 à 10 ans fréquentent l’école primaire contre 70,5% pour les garçons. Parmi ces jeunes filles, 3,2% âgées de 18 à 25 ans sont inscrites dans des établissements supérieurs. Par ailleurs, 90% des enfants déscolarisés sont tous des jeunes filles. (Source: MENTP, 2019). De nombreuses régions de la Grande Ile conservent encore les préceptes traditionnels de la culture patriarcale gérontocratique qui attribuent les rôles productifs à l’homme chef de famille. La pauvreté, les grossesses précoces ou le mariage précoce des jeunes filles sont également des causes de cette situation.

Les femmes et le développement

Toutefois, les femmes sont une force économique qui doit être mobilisée pour renforcer le tissu socioéconomique. Aucun développement ne peut être soutenu, sans l’implication de cette majorité, qui doit assumer des responsabilités à tous les nouveaux. Depuis plusieurs années, de nombreuses femmes ont décidé de se lancer dans l’entrepreneuriat. D’après les statistiques recueillies dans le rapport sur les enjeux et défis de l’entrepreneuriat à Madagascar en 2018 : 12,2% des nouveaux entrepreneurs sont des femmes de 18 à 64 ans, tandis que les 9,6% sont des hommes. Les femmes entrepreneurs se distinguent par le goût de l’innovation et elles ont un sens de l’opportunité plus aigüe.

Entrepreneure en herbe

Motivée à percer dans l’entrepreneuriat, ZAFINORO Sylviane Félicienne, 28 ans, développe son projet “Corosossol de Madagascar” Ref. 4622. « Les corossols sont riches en éléments nutritifs et possèdent également des vertus thérapeutiques et médicinales. Ils sont utilisés pour purifier le foie ou encore pour maintenir l’équilibre du taux de sucre dans le sang. » explique-t-elle. Elle participe à Make The Choice Madagascar pour pouvoir étendre ses activités et acquérir de nouveaux matériels. Comment lui ai venue l’idée ? “ Il y a quelques années, je travaillais pour une entreprise qui s’appelait Morengala et j’étais responsable production et qualité. Puis, j’ai décidé de me mettre à mon propre compte car je savais que j’étais capable de créer des produits dérivés du corossol. J’ai procédé à des échantillons de produits : thé, jus, confiture, gâteau. Je prends au sérieux mon rôle de mère de famille et d’entrepreneur. Chaque jour, je me lève tôt et j’organise bien mon planning pour pouvoir accomplir toutes mes responsabilités. En parallèle, je continue à étudier pour obtenir un Doctorat en biochimie alimentaire et valorisation des ressources naturelles.” Raconte-elle. Les produits fabriqués par Sylviane Félicienne sont très demandés par des hôtels de Nosy-Be. Jusqu’ici, ses clients sont ravis de consommer ses produits. Bientôt, elle envisage d’acquérir plus de matériels pour pouvoir augmenter ses productions et d’embaucher du personnel pour l’aider